La perle

Utilisées en bijouterie depuis le début de l’antiquité, les perles sont issues d’un processus naturel animal et sont composées de couches successives de nacre qui leur donne cet aspect brillant et multicolore. On distingue trois types de perles, les perles trouvées dans la nature sur lesquelles l’homme n’est pas intervenu dites perles naturelles, les perles issues de bassins de culture et des imitations de perles généralement réalisées à partir de verre chauffé.

Les perles naturelles

Les mollusques à coquille, plus généralement les huitres, réagissent à la présence d’objets irritants qui se glissent sous la coquille. Le mécanisme de défense naturel fait en sorte d’envelopper l’objet intrusif de couches successives de nacre – qui tapisse également l’intérieur de la coquille – jusqu’à lui donner sa forme ronde, douce et colorée que l’on connait.

La naissance d’une perle naturelle est un phénomène rare et la qualité de cette dernière dépend du temps qu’il a fallu pour sa formation – sa taille, à la finesse de ses couches de nacre superposées, ainsi qu’à leur quantité et à leur régularité. On détermine la valeur d’une perle naturelle sur la qualité de sa nacre, sa symétrie, sa taille et sa brillance. La perle au porté est d’une élégance parfaite et est un symbole de pureté et de douceur.